CARGESE (20130)

Commune de CARGESE
CARGESE (20130) est une charmante petite ville du departement CORSE en Region CORSE.


A la suite de la reforme territoriale qui a fait passer en France metropolitaine les regions de 22 a 13, CARGESE fait desormais partie de la region CORSE.
Le chef-lieu de cette nouvelle region est AJACCIO.

Elle s'étend sur 4599 hectares, a une altitude de 85 metres.
Les habitants ou Gentilés de la commune de CARGESE se nomment les Cargèsiens.

En 2015 , date du dernier recensement dans cette commune, sa population était de 1312 habitants.
La population a augmentee de 25,15 % depuis 1999 (982 habitants).

La mairie se situe BP 1 a CARGESE. Vous trouverez les coordonnees completes de la commune ci-dessous.
Si vous desirez visiter la commune de CARGESE, vous pouvez toujours contacter l'office du tourisme de CARGESE par telephone au 04.95.26.41.31 en vous rendant Rue du Dr Dragacci dont les coordonnees de mail et internet se trouvent dans la rubrique CONTACT

Vos prochaines vacances au ski
Vos locations sur CARGESE et sa rgion
Un hotel sur Cargèse ?
Vos hotels sur CARGESE et sa region

Contact


Mairie Cargèse
BP 1
20130 CARGESE
Tel : +33 4 95 26 41 01
Fax : +33 4 95 26 48 66
E-mail:
Site: http://www.cargese.fr
Office de tourisme Cargèse
Rue du Dr Dragacci
20130 CARGESE
Tel :04.95.26.41.31
Fax :04.95.26.48.80
Site internet officiel :
Site officiel de l Office de tourisme
de Cargèse

Description


Station balnéaire agréable à l'air marin et à l'ambiance méditerranéenne.


Chargement en cours...
Recherche en cours
Veuillez patienter

Un peu d'histoire

Pour fuir le joug Ottoman , 800 grecs décidèrent de s’expatrier. Les ancêtres des grecs de Cargèse venaient de Vitylo dans le Magne et Oïtylos en Laconie. Cargèse est d’ailleurs jumelée avec Vitylo.

C’est l’évêque de Vitylo qui mena les pourparlers avec le Gouvernement de Gênes. Après 12 ans de négociations, les terres de Paomia furent concédées aux émigrants avec une double condition :

-         Le versement d’une faible redevance

-         La reconnaissance de la suprématie papale

En 1675, le contrat de concession fut signé et le 25 septembre le vaisseau Le Sauveur débuta son trajet. En janvier 1676, ils arrivèrent à Gênes, sur les 800 personnes, 120 décédèrent pendant la traversée. Après un interrogatoire sur les raisons de leur exil ainsi qu’une italianisation des noms grecs, leur chemin repris. Le 14 mars 1676, ils débarquèrent à la baie dite des Moines (Porto Monachi).

Dès 1678, les 5 hameaux de Paomia étaient construits ainsi qu’une église. Les récoltes étaient florissantes. Pendant 50 ans, la paix a régné sur ces terres.

En 1729, la révolte des Corses contre les Génois amènent les grecs de Paomia à prendre parti et à refuser de combattre contre leurs bienfaiteurs. Leurs terres sont pillées et saccagées, les habitants attaqués. En 1731, la totalité de la colonie avait rejoint Ajaccio.

En 1768, la Corse est cédée par Gênes à la France. Les Grecs s’incorporèrent alors au Régiment du Comte de Marbeuf et obtiennent par suite, en compensation de la perte de Paomia, le territoire de Cargèse. Le génie militaire français fit construire  120 maisons du même type ainsi qu’un château pour le Comte de Marbeuf qui devint Marquis de Cargèse.

En 1793, avec la Révolution, les Vicolais rasèrent le château, les grecs repartirent se réfugier à Ajaccio. 4 ans plus tard, le Directoire favorise leur retour à Cargèse. Après de nombreux mariages entre corses et grecs, les 2 communautés ne se quittèrent plus et gardèrent ensemble leurs traditions avec la construction d’une église dite latine (1828) et d’une église dite grecque (1872), les 2 se faisant face.

Les fêtes pascales de Cargèse sont une des fêtes religieuses corses à ne pas manquer.

Le Patrimoine

- Eglise Saint Spiridion dite Eglise grecque classée aux Monuments historiques
- Eglise de l'Assomption dite Eglise latine inscrite aux Monuments historiques
- La Tour d'Omigna après une randonnée d'1h15 au départ du bout de la plage du Pero après la résidence Ta Kladia
A voir :
- Plage du Pero
- Plage de Chiuni
- Plage de Menasina
- Plage de Capizzolu
- Plage de Stagnoli
- Chapelle Saint Erasme au port Toussaint Rochiccioli
- Eglise piévane Saint Jean-Baptiste de Paomia construite au Moyen Age et dévastée par les incursions répétées des barbaresques, elle fut reconstruite par la colonie grecque de Vitylo. Endommagée en 1731 lors du soulévement des Corses contre Gênes, elle fut abandonnées. Par la suite, ses pierres ont été réutilisées pour la construction de l'église grecque de Cargèse. Aujourd'hui, il ne reste plus de cet édifice que les vestiges d'une nef. Mérimée lors de son passage en Corse y avait vu la présence d'un bas-relief sculpté représentant un bras et une main d'homme.
- Vestiges de la chapelle Sainte-Barbe ou Saint-Elie à Paomia
- U Scumunicatu, le menhir de Paomia
- Monument commémorant le premier contact dans la nuit du 13 au 14 décembre 1942 entre les patriotes corses et le sous-marin Casabianca (D81 - pont de Chiuni)

- A faire : plongée-sous-marine, randonnées, jet-ski, baptême de l'air, planche à voile ....

- Randonnée du PNRC : le Mare e Monti et le Mare e Mare nord au départ de Cargèse




Photos de CARGESE (20130)


Vous avez des photos que vous voulez faire partager sur la commune de Cargèse : Ajouter une photo sur Cargèse
nombre de photographie(s) : 1 - Cliquez sur les photos pour les agrandir
commune-cargese-20065
Vue du port de Cargèse

Posté par ot cargèse le 2011-08-26
Credits photos: www.ouestcorsica.com