LEVENS (06670)

LEVENS (06670) est une ville du département ALPES MARITIMES en Region PROVENCE ALPES COTE D AZUR.


A la suite de la reforme territoriale qui a fait passer en France metropolitaine les regions de 22 a 13, LEVENS fait desormais partie de la region PROVENCE ALPES COTE D AZUR.
Le chef-lieu de cette nouvelle region est MARSEILLE.

Elle s'étend sur 2985 hectares, a une altitude de 580 metres.
Les habitants ou Gentilés de la commune de LEVENS se nomment les Levensois.

En 2015 , date du dernier recensement dans cette commune, sa population était de 4741 habitants.
La population a augmentee de 21,96 % depuis 1999 (3700 habitants).

La mairie se situe 5 place de la Republique a LEVENS. Vous trouverez les coordonnees completes de la commune ci-dessous.
Si vous desirez visiter la commune de LEVENS, vous pouvez toujours contacter l'office du tourisme de LEVENS par telephone au 04.93.79.71.00 en vous rendant 3, Placette Paul Olivier dont les coordonnees de mail et internet se trouvent dans la rubrique CONTACT

Vos prochaines vacances à la mer
Vos locations sur LEVENS et sa rgion
Un camping en PROVENCE ALPES COTE D AZUR ?
Vos campings sur PROVENCE ALPES COTE D AZUR

Depuis le 31 décembre 2011, la commune de LEVENS fait partie de la Métropole Nice Côte d'Azur qui se situe Métropole Nice Côte d'Azur 06364 NICE, comme les 49 communes environnantes.
La Métropole Nice Côte d'Azur compte ainsi 537769 habitants.


Contact


Mairie Levens
5 place de la Republique
06670 LEVENS
Tel : +33 (0)4.93.91.61.16
Fax : 04.93.91.61.13
E-mail:
Site: http://www.levens.fr
Office de tourisme Levens
3, Placette Paul Olivier
06670 LEVENS
Tel :04.93.79.71.00
Site internet officiel :
Site officiel de l Office de tourisme
de Levens

Horaires Mairie/ Autres


Horaires Mairie Levens

Lundi : - 08h30 à 12h00 - 13h30 à 16h00
Mardi : - 08h30 à 12h00
Du Mercredi au Vendredi : - 08h30 à 12h00 - 13h30 à 16h00
Du Jeudi au Vendredi : - 08h30 à 12h00 - 13h30 à 17h00
Vendredi : - 08h30 à 12h00
Samedi : - 10h00 à 12h00
Autres

site de la mairie de Levens


Description


Levens est un village médiéval particulièrement attachant avec ses ruelles et ses maisons traditionnelles.
Son riche et lointain passé se découvre en parcourant ses ruelles : linteaux de portes aux inscriptions latines, façades des maisons, cours et jardins du vieux village que l’on découvre en flânant à travers ses rues piétonnes. L’eau y coule tranquillement dans les fontaines.
Il est situé à 600 mètres d’altitude, très proche de Nice (20km), la vue panoramique y est exceptionnelle. Entre mer et montagnes, la vallée majestueuse du Var et les berges capricieuses du Paillon, vous y trouverez un art de vivre authentique.



Chargement en cours...
Recherche en cours
Veuillez patienter

Un peu d'histoire

Au 1er siècle de notre ère et jusqu’au IIIème siècle, la présence romaine à Levens est attestée par des inscriptions lapidaires… Fondé sous la double impulsion de l’Eglise et de la noblesse, le site de Levens connaît son véritable « âge d’or » au Moyen-Age ».
Facile à défendre en cette époque d’insécurité, le village est bien protégé. Au XVIème siècle, dirigée par des notaires et des médecins, la bourgeoisie locale s’organise. En 1621, elle se révolte et demande l’abolition des droits seigneuriaux. Il en résultera une vie autarcique, à l’image de celle des autres communautés villageoises du Haut-Pays Niçois.
Au XVIIIème siècle, la population, environ 1000 habitants, tire l’essentiel de sa subsistance des oliviers et de l’élevage des moutons. C’est une vie très sobre, voire austère.
En 1792, les troupes françaises entrent à Nice et poursuivent les fidèles du roi de Sardaigne dans les montagnes environnant Levens.
Un lieutenant-colonel de 36 ans, originaire de Levens, va se rendre célèbre :André Masséna qui deviendra Maréchal de France, Duc de Rivoli et Prince d’Essling.
En 1814, Levens et le Comté de Nice sont rattachés au Royaume de Sardaigne.
En 1860, date capitale dans l’histoire de Nice, au cours des plébiscites des 15 et 16 avril, la population de Levens vote à l’unanimité pour la souveraineté française. Le premier Maire de Nice « ville française » est le levensois François Malausséna.
La chute de l’Empire et la guerre de 1870 provoquent un exode rural important d’autant que la population de Levens manquait cruellement d’eau et que la culture de l’olivier périclitait. C’est à lors que le docteur Joseph Faraut, maire de la commune, fit de sa devise « Aqua Fons Vitae » (l’eau source de vie » le principe qui présida à la renaissance du Canton de Levens.
Une politique d ‘aménagement du territoire qui se poursuivie et développée par son petit-fils, Joseph Raybaud, élu en 1929, plus jeune maire de France...

Le Patrimoine

LA SALLE DES MARIAGES
Ornée de fresques  de 1958 de Louis Dussour sur la vie de André Masséna.

 

L’EGLISE  PAROISSIALE  ST.  ANTONIN
Reconstruite en 1614, avec une chaire du XVIème et une étonnante prédelle de 1594. A voir au pied des colonnes les curieuses têtes de style roman tardif.

 

LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS
Construite en 1775, de style baroque, magnifique huile sur toile (classée) de Coriolan Malgavazzo de 1587.

 

LA CHAPELLE DES PENITENTS NOIRS
Du XVIème Siècle, baroque, tableau de la Vierge à l’Enfant du XVIIème Siècle.

 

LA MAISON DU  PORTAL                               
Adossée à ce qui subsiste des remparts du XIVe Siècle, cette ancienne demeure bourgeoise, acquise par la municipalité en 1971, accueille des expositions temporaires d’artistes et, en permanence, la collection personnelle du sculpteur J.-P. Augier.

 

MAISON NATALE DE FRANCOIS MALAUSSENA
Fervent artisan du rattachement du Comté de Nice à la France. Premier Maire français de Nice, en 1860.

ANDRE  MASSENA (MAISON FAMILIALE)
Grand Militaire, surnommé « l’enfant chéri de la victoire » par Napoléon 1er.

 

FONTAINES, RIGOLES ET ABREUVOIRS
Première arrivée d’eau au village en 1875. Quatre fontaines sont aménagées. L’eau circule par une rigole centrale qui se ramifie servant à alimenter les jardins. Ce système fonctionne encore de nos jours.


LE BOUTAU
En 1621, la bourgeoisie locale se révolte et se débarrasse de leur seigneur César Grimaldi. Enfin, les habitants, fiers et épris de leur indépendance, achetèrent tous les droits seigneuriaux. Se gouvernant désormais librement et ne dépendant que de leur municipe. C’est pour perpétuer dans la mémoire de leurs descendants le fait historique de l’expulsion de leur dernier seigneur, que les Levensois de ce temps posèrent sur la place supérieure de leur village devant l’entrée de l’ancien château seigneurial, une pierre ronde, en forme de cône tronqué, à laquelle les habitants ont donné le nom de « Boutaù ».
La tradition de fierté et d’indépendance s’est si fortement conservée chez les Levensois que tous les ans, au cours de leur fête patronale ils organisent une farandole ou « brandi ». Après avoir parcouru les principales rues de la ville, les couples de danseurs vont poser le pied sur cette pierre symbolique en signe de victoire !

 

PORTE DE L’ANCIEN CHATEAU
Edifié autour de la tour de guet, le premier château féodal est plutôt une maison aristocratique. Au XIIIe Siècle, il est reconstruit en fonction de nouvelles données techniques. Le village s’installe alors autour de ce château, sur un éperon rocheux facile à défendre et doté de remparts de la fin du XIIIe et du XIVe Siècles.




Photos de LEVENS (06670)


Vous avez des photos que vous voulez faire partager sur la commune de Levens : Ajouter une photo sur Levens