MESCHERS SUR GIRONDE (17132)

MESCHERS SUR GIRONDE (17132) est une ville du département CHARENTE MARITIME en Region POITOU CHARENTES.


A la suite de la reforme territoriale qui a fait passer en France metropolitaine les regions de 22 a 13, MESCHERS SUR GIRONDE fait desormais partie de la region NOUVELLE AQUITAINE.
Le chef-lieu de cette nouvelle region est BORDEAUX.

Elle s'étend sur 1598 hectares, a une altitude de 10 metres.
Les habitants ou Gentilés de la commune de MESCHERS SUR GIRONDE se nomment les Michelais.

En 2015 , date du dernier recensement dans cette commune, sa population était de 3087 habitants.
La population a augmentee de 27,63 % depuis 1999 (2234 habitants).

La mairie se situe 38 rue Paul-Massy a MESCHERS SUR GIRONDE. Vous trouverez les coordonnees completes de la commune ci-dessous.
Si vous desirez visiter la commune de MESCHERS SUR GIRONDE, vous pouvez toujours contacter l'office du tourisme de MESCHERS SUR GIRONDE par telephone au 05.46.02.70.39 en vous rendant 31 rue Paul Massy sur la commune de MESCHERS (17132 ) dont les coordonnees de mail et internet se trouvent dans la rubrique CONTACT

Vos prochaines vacances à la mer
Vos locations sur MESCHERS SUR GIRONDE et sa rgion
Un camping en NOUVELLE AQUITAINE ?
Vos campings sur NOUVELLE AQUITAINE

Depuis le 10/12/2001, la commune de MESCHERS SUR GIRONDE fait partie de la Communauté d'agglomération Royan Atlantique qui se situe 107,AVENUE DE ROCHEFORT 17201 ROYAN, comme les 33 communes environnantes.
La Communauté d'agglomération Royan Atlantique compte ainsi 82009 habitants.


Contact


Mairie Meschers-sur-Gironde
38 rue Paul-Massy
17132 MESCHERS SUR GIRONDE
Tel : +33 (0)5.46.39.71.00
Fax : 05.46.02.79.99
E-mail:
Site: http://www.meschers.com
Office de tourisme Meschers-sur-Gironde
31 rue Paul Massy
17132 MESCHERS
Tel :05.46.02.70.39
Fax :05.46.06.33.80
Site internet officiel :
Site officiel de l Office de tourisme
de Meschers-sur-Gironde

Horaires Mairie/ Autres


Horaires Mairie Meschers-sur-Gironde

Lundi : - 08h30 à 12h00 - 14h00 à 16h30
Mardi : - 08h30 à 12h00
Du Mercredi au Vendredi : - 08h30 à 12h00 - 14h00 à 16h30
Du Jeudi au Vendredi : - 14h00 à 17h00
Vendredi : - 13h30 à 17h30
Samedi : - 08h30 à 12h30
Autres

Description



Chargement en cours...
Recherche en cours
Veuillez patienter

Un peu d'histoire

Dominique Decourt consolide le patrimoine en développant le site des grottes du Régulus et en achetant la propriété Hennessy mitoyenne. En 2003, la place de l’église et la rue du Peyrat sont refaites et l’ancienne mairie est démolie.

Nous savons que les rivages michelais ont été fréquentés dès l’aube de l’humanité mais l’homme préhistorique n’a guère laissé de traces : les restes d’un dolmen à Beloire et des squelettes dont un portait un bracelet de bronze.
Nous savons aussi que l’histoire de Meschers fut très agitée. Les hordes des Santons d’abord qui apportent leur savoir et développent le commerce de la laine, des salaisons, des herbes, des bijoux ; les Romains ensuite qui font entrer Meschers dans l’histoire sous le nom de Villa Miscaria.

Après la « paix romaine », (appelée ainsi par l’Histoire), les Wisigoths ravagent la région.

- En 814, le fils de Charlemagne, Louis le Débonnaire, donne Miscaria et ses dépendances au monastère de St-Seurin près de Bordeaux
- En 1092, la civilisation avance. Un moulin à vent est construit sur la falaise, où il y en aura 6, et 2 dans la campagne.
- En 1120, Meschers, devenu Meiser, sous les anglais de Plantagenet, redevient française sous Louis VIII.
- En 1232, une première église est bâtie sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.
- En 1259 Louis IX, dit Saint Louis, donne le sud de la Saintonge à l’Angleterre et Meschers est de nouveau anglaise.
La guerre de 100 ans, qui en réalité durera 136 ans, débute en 1360 avec sa collection de malheurs et de misère. Après la guerre et une épidémie de choléra, en 1453, Meschers a perdu les 2/3 ses habitants.
La paix revenue, une nouvelle église est construite en 1480. Elle est gothique, possède une flèche et quatre clochetons et est dédiée à saint Saturnin.
- Le 20 novembre 1548, les Saintongeais, révoltés contre l’impôt de la gabelle, sont obligés de rendre au château de Royan tout ce qui peut ressembler à une arme et les quatre cloches de l’église seront brisées, pour éviter qu’elles ne sonnent le tocsin de la révolte.
- En 1576, une première Assemblée protestante se tient dans les grottes de Meschers.
- En 1595, Gilles du Breuil achète les terres du château Bardon.
- En 1598, Henri IV signe l’Edit de Nantes ; un premier temple protestant sera édifié à Meschers, à proximité de la rue qui mène au port.
- En 1600, Meschers est un port, il abrite 30 bateaux qui font du cabotage vers Bordeaux ou La Rochelle. Des pirates, attaquant les bateaux, se sont installés dans les grottes. Louis XIII ordonne leur capture ; ils seront jugés et pendus à Bordeaux.
- En 1622, les Huguenots proclament « l’indépendance de la Saintonge ». Louis XIII demande de l’aide à l’Espagne catholique. Notre église y perd sa flèche et deux de ses clochetons ; la partie qui nous reste est classée monument historique en 1925.Le duc d’Epernon incendie le temple de Meschers.
- En 1679, Meschers est la localité la plus importante de la baronnie de Didonne. Elle obtient ainsi le privilège royal de tenir un marché par semaine et sept foires par an.
- En 1685 : révocation de l’Edit de Nantes : les protestants s’exilent.
- En 1755, l’Abbé de Théon fait de nouveau raser le temple. Les grottes des Roches le remplacent. – En 1761, Jean Jarrousseau, Pasteur, dessert la baronnie de St-Georges de Didonne. Il introduit la culture de la pomme de terre en Saintonge.
- En 1775, un nouveau temple est construit rue des Roches.
L’histoire s’accélère : Louis XVI, en 1787, accorde la liberté de culte aux protestants. En 1789, il convoque les Etats Généraux. Les Michelais rédigent un cahier de doléances. Les cahiers de doléances des paroisses seront réunis en un seul, celui de la Senéchaussée de Saintonge.
- Le 22 décembre 1789, l’Aunis et la Saintonge deviennent la Charente Inférieure.
- Le 15 février 1790, le sieur François Gautret, capitaine de la marine marchande, est élu maire de Meschers par 125 électeurs, les plus imposés de Meschers.
Le registre d’Etat Civil officiel est à la charge du corps municipal : il sera inauguré le 22 janvier 1793.
- Le 21 janvier 1793, Louis XVI est décapité. La république est proclamée,
La Convention voulait un enseignement primaire gratuit et obligatoire. En juillet 1794, le citoyen Nicolas Debrye ouvre une école payante : en 1795, il y a deux instituteurs en fonction à Meschers Il faudra attendre 1841 pour que la commune de Meschers achète sa première maison d’école avec l’aide de l’état pour un tiers.
- En 1800 : la population michelaise est de 1004 habitants pour 242 familles ; 48 michelais ont plus de 60 ans ; on compte 476 enfants jusqu’à 15 ans
Napoléon est au pouvoir : les guerres napoléoniennes demandent beaucoup d’hommes.
- En avril 1814, se déroule une bataille navale sur la Gironde qui voit la fin d’un navire deux ponts : le Régulus. Les grottes porteront son nom.
- En 1848, un terrain est acheté pour créer un cimetière avec deux entrées : une pour les catholiques et l’autre pour les protestants. Le 9 avril 1848, la république étant de nouveau proclamée, Meschers plante un arbre de la liberté et place un drapeau tricolore sur l’église et sur le temple.
- En 1851, Louis Napoléon Bonaparte s’empare du pouvoir, le 5 décembre 1852, le Conseil Municipal fait acclamer le rétablissement de l’Empire.
- En 1853, la commune achète les terrains situés devant l’église.
A cette époque, la plage des Nonnes est partagée en deux : une moitié pour les hommes, l’autre pour les femmes.
Réclamés depuis des années des crédits sont votés pour les travaux du port. La dépense totale est estimée à 35 000francs et les travaux dureront jusqu’en 1900.
- En 1869, un pasteur, Jules Arboux crée à Meschers une société de secours mutuel. Elle compte 150 adhérents la première année.
- Le 4 septembre 1870, Napoléon III est fait prisonnier. De nouveau la république est proclamée. Une nouvelle municipalité est élue : 12 membres, toujours parmi les plus imposés.
- En 1873, par souscription publique, les Michelais paient la ligne du télégraphe. L’école des filles est construite, elle est de deux classes avec un logement pour la directrice.
- 1900 : Meschers compte 900 habitants. Le port n’occupe plus que 26 marins. Deux moulins tournent encore sur la falaise.

De nouveau la guerre, mondiale cette fois-ci, de 1914 à 1918 ; 47 Michelais disparaissent. Le monument aux morts est inauguré en 1922.
La ligne d’autobus Mortagne –Royan est ouverte en 1924. En 1928, un emprunt est voté pour l’électrification de la commune qui compte 816 habitants ; le progrès avance.
- En 1937, l’adduction d’eau se fait pour 120 abonnés avec 85 branchements au moment de la mise en eau.
Et la guerre recommence : cinq ans de malheur et de chagrin. Six nouveaux noms sont à inscrire sur le Monument aux Morts !
- Le 15 avril 1945, la commune est délivrée de l’occupation allemande.

La paix rend Meschers prospère. Une série de maires actifs va enrichir le patrimoine michelais.
Monsieur Saunois, maire et directeur d’école fait construire le groupe scolaire de 1954 à 1959.
Maître Piette, notaire, fait construire la salle des fêtes qui est aussi une salle de cinéma en 1964, le terrain de football, le boulevard route de Suzac est ouvert et la forêt de Vergnes est lotie.
Jacques Coudray nous crédite d’une belle poste en 1972 et du Mille Clubs en 1978.
Le 29 juin 1985, Robert Pilard transforme l’ancienne poste en Centre Social et inaugure un marché tout neuf derrière l’église : la rue Paul Massy est rénovée.
La mairie déménage dans l’ancien hôtel Chantecler en 1991. Il fait construire la bibliothèque sur la pelouse en 1992.
Pendant ce temps, on creuse et on aménage deux bassins au port : un bassin à flot et un bassin d’échouage : l’inauguration aura lieu en juillet 1990.
Nous bénéficions d’un nouveau cimetière et d’un nouveau château d’eau.
- En 1994 les pompiers reçoivent un Centre de Secours tout neuf au carrefour de la route de Semussac et de la route de Royan où apparaissent les premiers feux tricolores de Meschers.




Photos de MESCHERS SUR GIRONDE (17132)


Vous avez des photos que vous voulez faire partager sur la commune de Meschers-sur-Gironde : Ajouter une photo sur Meschers-sur-Gironde