BOURBACH LE HAUT (68290)

Commune de BOURBACH LE HAUT
BOURBACH LE HAUT (68290) est un village typique du departement HAUT RHIN en Region ALSACE.


A la suite de la reforme territoriale qui a fait passer en France metropolitaine les regions de 21 a 12, BOURBACH LE HAUT fait desormais partie de la region GRAND EST.
Le chef-lieu de cette nouvelle region est STRASBOURG.

Elle s'étend sur 686 hectares, a une altitude de 562 metres.
Les habitants ou Gentilés de la commune de BOURBACH LE HAUT se nomment les Haut-bourbachois.

En 2015 , date du dernier recensement dans cette commune, sa population était de 417 habitants.
La population a augmentee de 22,30 % depuis 1999 (324 habitants).

La mairie se situe 8 route Joffre a BOURBACH LE HAUT. Vous trouverez les coordonnees completes de la commune ci-dessous.
Si vous desirez visiter la commune de BOURBACH LE HAUT, vous pouvez toujours contacter l'office du tourisme de BOURBACH LE HAUT par telephone au +33 (0)3.89.82.41.99 en vous rendant 9 place des Alliés sur la commune de MASEVAUX (68290) dont les coordonnees de mail et internet se trouvent dans la rubrique CONTACT

Vos prochaines vacances à la mer
Vos locations sur BOURBACH LE HAUT et sa rgion
Un camping en GRAND EST ?
Vos campings sur GRAND EST

Depuis le 01/01/2013, la commune de BOURBACH LE HAUT fait partie de la Communauté de communes Thann Cernay qui se situe 24 rue du Général-de-Gaulle 68800 Thann, comme les 17 communes environnantes.
La Communauté de communes Thann Cernay compte ainsi 38420 habitants.


Contact


Mairie Bourbach-le-Haut
8 route Joffre
68290 BOURBACH LE HAUT
Tel : +33 3 89 82 41 26
Fax : +33 3 89 82 49 75
E-mail:
Site: http://www.bourbach-le-haut.fr
Office de tourisme Bourbach-le-Haut
9 place des Alliés
68290 MASEVAUX
Tel :+33 (0)3.89.82.41.99
Site internet officiel :
Site officiel de l Office de tourisme
de Bourbach-le-Haut

Description


A Bourbach-le-Haut, le mot accueil n’est pas un vain mot puisque une aire de camping-cars, quatre gîtes communaux offrent des séjours de repos aux randonneurs, pêcheurs et promeneurs désireux de découvrir un lieu où il fait bon vivre.

Niché dans la montagne comme un nid d’aigle au milieu des rochers, Bourbach-le-Haut est un typique village de montagne. Un visiteur se sentirait tout à fait enfermé par les sommets couronnés de forêts de sapins si au Sud il ne découvrait la plaine d’Alsace qui de toute sa splendeur s’étend à ses pieds.

Et par temps clair il découvre même au-delà de cette étendue l’imposante chaîne des Alpes Bernoises : Finsterahorn, Eiger, Mönch, Jungfrau, tous les géants sont là, découpant leur silhouette sombre sur les feux du soleil levant. Les versants des Vosges ne sont pas si abrupts que ceux des Alpes mais à cet endroit ils n’en demeurent pas moins sauvages. Les pâturages parsemés d’innombrables rochers où évoluent sans peine les moutons, invitent les visiteurs à de belles promenades. Comment résister à l’envie de grimper là-haut ? Si la montée se trouve être un peu difficile la joie de toucher au sommet n’en sera que plus grande et là-haut un spectacle inoubliable vous attend. D’un côté apparaît la vallée de la Thur si belle avec ses petits sommets tout rasés, de l’autre s’étire la vallée de Masevaux toute différente par ses florissantes forêts de sapins.

Même si Bourbach-le-Haut paraît isolé ce serait une erreur de le croire car les apparences sont souvent trompeuses. Entre ces deux vallées reliées par la route Joffre le village prend une importance touristique sans cesse grandissante. Par la route Joffre, Masevaux se trouve à 5 km et Thann à 14 km. De plus, la route débouchant sur Bourbach-le-Bas met Mulhouse à 30 km. Est-il possible que vous ne soyez qu’à 70 km de Bâle, à 27 km de Belfort et à 45 km de Colmar ?

Ce qui est extraordinaire et fait son originalité c’est qu’au centre de ce cirque la nature a créé un tout petit monde géographique. Le village se divise en nombreuses ramifications suivant de coquets petits vallons. Le géographe y distingue tout un réseau fluvial en miniature dans lequel le Bourbach poursuit inlassablement sa course capricieuse à travers champs et prés, par-dessus les multiples rochers qui le parsèment.

En été certes, le niveau de l’eau baisse sensiblement mais la truite s’y plaît beaucoup. Ce poisson qui possède la particularité de nager toujours contre le courant, adore sauter par-dessus les cascades. Chacun sait que les cascades ne manquent pas, les énormes blocs de porphyre polis par la machine du temps sont tellement nombreux.


Chargement en cours...
Recherche en cours
Veuillez patienter

Un peu d'histoire

A l’origine, Bourbach-le-Haut n’est qu’un hameau, rattaché à l’abbaye de Masevaux. Une première mention du village apparaît dans un faux diplôme fabriqué au XIIème siècle, attribué à Louis le Pïeux et portant la date du 21 juin 823. La population du village, décimée à la suite de la guerre de Trente Ans, augmente grâce à une importante immigration autrichienne, dont les patronymes subsistent encore. La plupart des habitants étaient bûcherons, cultivateurs et parfois charbonniers, comme en témoigne la colline Kohlberg (de Kohle, charbon et Berg, montagne) entourant le village. Pendant la Révolution, les villageois se révoltent, et, en 1792, Bourbach-le-Haut est reconnu en tant que commune autonome. Au XIXème siècle, les premiers registres d’état civil sont ouverts, et de nouvelles activités comme le tissage apparaissent. Le village est libéré le 7 août1914. En 1914 le maréchal Joffre fait construire la route reliant Masevaux à Thann. De 1940 à 1944, les habitants doivent loger des troupes allemandes dans leurs foyers. Bourbach-le-Haut va perdre seize hommes, enrôlés de force sous l’uniforme allemand. Après la Seconde Guerre mondiale, le village connaît un important exode rural qui s’inverse à partir de 1970, stabilisant la population autour de 280 habitants. Aujourd’hui la commune compte 450 habitants.

Le Patrimoine

Vie associative
Si Bourbach-le-Haut est un havre de repos, il se félicite d’être aussi un village vivant avec le dynamisme de ses habitants et une vie associative très active. L’AACT (Association d’Animation Culturelle et Touristique) s’efforce d’organiser tout au long de l’année un maximum de manifestations et d’activités : petit déjeuner montagnard, feu de l’été, marché de Noël… Elle est également à l’origine du projet Solid’Air Thur Doller.
La vie associative et les différentes actualités du village sont relayées par le bulletin communal L’Echo du Bourbach! et le site internet : www.bourbach-le-haut.fr.

 

Géologie
La grauwacke vosgienne est la roche la plus commune et la plus caractéristique dans le village,  mais c’est le porphyre vert antique de Bourbach-le-Haut qui est certainement la roche la plus remarquable du massif volcanique du Rossberg.

 

Village vert 

Dans le cadre du Gerplan, la commune a créé en 2009 son verger communal : 80 arbres fruitiers hautes-tiges d’anciennes et locales variétés ont pris racine au cœur du village.
A noter aussi que la première édition de la fête des plantes est programmée pour l’été 2012.

 

Eglise Saint Michel
L’église Saint-Michel, construite à l’initiative du curé Ignace Stimpfling, remplace une ancienne chapelle. En 1909, la foudre endommage le clocher du sanctuaire. L’orgue Rinckenbach est mis en place en 1910. L’œuvre de rénovation, commencée en 1936, est achevée en 1964. Le petit clocher est entièrement recouvert de cuivre et reçoit une troisième cloche. Une horloge électrique est installée.

 

Saint Michel
La fresque représentant  Saint Michel est exécutée par Gall, artiste-peintre de Colmar qui s’est inspiré de l’imagerie traditionnelle du haut Moyen-Age. En effet, cette représentation fait référence au célèbre Hortus Diliciarium (1175) de Herrade de Landsberg (1175), abbesse du Mont-Saint-Odile. Saint Michel est représenté de manière usuelle, terrassant le dragon, mais aussi en triomphateur définitif du Malin à la fin des temps, et en annonciateur de la venue du Christ. 


Monument du 1er bataillon de choc

Cette stèle rend hommage à la mémoire des soldats du 1er bataillon de choc, qui, en novembre 1944, ont combattu dans le col du Hundsruck et ont libéré le village de Bourbach-le-Haut. Ils ont également ouvert la voie vers la vallée de la Thur, rouvrant ainsi la route Joffre, construite par les soldats français durant la Première Guerre mondiale.

 

Plaque commémorative
Une plaque sur la fontaine érigée au centre du village immortalise une distinction nationale inhabituelle décernée à François Nussbaum, maire du village de 1959 à 1985. En 1973, il est désigné comme maire de l’année. 

 




Photos de BOURBACH LE HAUT (68290)


Vous avez des photos que vous voulez faire partager sur la commune de Bourbach-le-Haut : Ajouter une photo sur Bourbach-le-Haut
nombre de photographie(s) : 1 - Cliquez sur les photos pour les agrandir
commune-bourbach_le_haut-68046
Le village de Bourbach-le-Haut vu du col du Hundsruck.

Posté par B le 2011-10-24
Credits photos: Frederic Barbier